Services ambulatoires
CPVS – Centre de Prises en charge des Violences Sexuelles – Liège

Adresse : Rue de Gaillarmont 600, 4030 Liège, Belgique
Téléphone : 04/367.93.11

Heures de permanence

Au CHU Les Bruyères, 24h/24 et 7j/7.

Public / âge

Victimes d'agression sexuelle. L’entourage tel que la famille, le partenaire, les amis peuvent toujours envoyer un mail ou téléphoner au CPVS pour des conseils ou un support.

Spécificités

Un Centre de Prise en charge des victimes de Violences Sexuelles (CPVS) existe dans quelques hôpitaux en Belgique (actuellement à l’hôpital Universitaire de Gand, au CHU Saint-Pierre de Bruxelles et CHU de Liège). On peut y référer des victimes à tout moment, peu importe l’heure ou le jour.

Au CPVS une victime peut recevoir les soins suivants :

  • Soins médicaux : à la fois les soins concernant blessures et lésions, mais également les examens et le traitement de toute conséquence physique, sexuelle ou reproductive.
  • Support psychologique : la première prise en charge psychologique  (l’écoute active, l’information relative aux  réactions normales après un événement bouleversant et comment y faire face) et un accompagnement psychologique par un psychologue du CPVS.
  • Enquête médico-légale : le constat de lésions, la recherche de traces biologiques du présumé auteur, la récolte de preuves qui pourraient être utilisées lorsque la personne porte plainte et fait appel à la justice.
  • Si souhaité, déposer plainte à la police, par l’intermédiaire d’un inspecteur, spécialement formé pour les faits de mœurs.
  • Suivi : un suivi médical, éventuellement pour les médicaments que vous prenez ou pour les lésions dont vous êtes victimes. Un suivi psychologique pour vous aider à gérer l’incident.

Application destinée aux victimes de violences conjugales et aux proches

App’Elles,  permet à toute personne (potentiellement) victime d’agression dans la sphère publique ou privée :

  • d’accéder à une carte intelligente qui, en fonction de la localisation de la victime, identifie tous les services d’aides situés autour d’elle,
  • appeler les secours (101) via un bouton facilement accessible sur un smartphone,
  • de transmettre sa géolocalisation à des personnes préalablement choisies et désignées, et éventuellement déclencher une alerte permettant une mise en contact immédiate,
  • d’effectuer un enregistrement sonore de son environnement immédiat et d’avoir accès à ces enregistrements sauvegardés sur un serveur appartenant à Résonnantes en vue de servir de pièce à conviction dans le cadre d’une procédure judiciaire
Pour en savoir plus
Sortie vers google
X
- Entrez votre position -
- or -