Présentation
Le numéro vert "Ecoute Violences Conjugales" 0800/30.030

Le numéro vert « Ecoute Violences Conjugales » s’inscrit dans le cadre du dispositif coordonné de lutte contre les violences entre partenaires mis en place en 2008 par le ministre Didier Donfut (en charge de la santé, de l’action sociale et de l’égalité des chances). L’objectif de ce dispositif était de renforcer la lutte contre les violences conjugales en créant une ligne téléphonique gratuite en Belgique francophone.

De par ses spécificités, notre service constitue un des premiers maillons de la chaîne d’intervention en matière de violences entre partenaires. En effet, son caractère résolument accessible, disponible, confidentiel ainsi que sa gratuité le distingue de tout autre service et le place comme une ressource de choix pour toute personne confrontée de près ou de loin à cette problématique.

Par nature, il condamne fermement toute atteinte à l’intégrité de l’autre et se veut actif dans l’élimination de la violence conjugale.  Pour ce faire, toute situation de violence – qu’elle soit rapportée par une victime, un auteur, un enfant exposé, un témoin ou encore un professionnel – fera l’objet d’une intervention adaptée.

Il est important de signaler qu’il ne s’agit pas d’une ligne d’urgence.

Le lancement de la ligne « Ecoute violences conjugales » a vu le jour le 25 novembre 2009, en date de la journée internationale de la lutte contre les violences à l’égard des femmes.

Depuis cette date, le numéro vert 0800/30 030, est  accessible du lundi au vendredi de 9 heures à 19 heures à l’exception des jours fériés.

Afin d’assurer une continuité du service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, le 8 mars 2017, une bascule vers le 107 est assurée. C’est un service d’aide par téléphone qui permet à toute personne en difficulté ou en détresse de trouver « quelqu’un à qui parler ». Il offre également une écoute attentive, une réponse et une orientation éventuelle vers des services d’aide et de soins adéquats. Ce numéro est, tout comme le 0800/30 030, anonyme et gratuit. 

La ligne a trois missions principales :

L’écoute

L’objectif premier de la ligne est d’offrir une écoute bienveillante à l’appelant en lui permettant de mettre des mots sur une situation de violence conjugale. Il s’agit d’une écoute ponctuelle où l’anonymat et la confidentialité sont garantis, ce qui peut faciliter la démarche de l’appel. L’appelant est reçu avec considération, respect et empathie, et le rythme auquel celui-ci souhaite s’exprimer est respecté. Les intervenantes psychosociales tentent au mieux de favoriser un climat de confiance et de sécurité permettant à l’appelant d’exprimer librement son vécu, ses peurs et ses doutes. L’écoute vise à amener la personne à y voir plus clair sur sa situation, qu’elle soit victime, auteur ou encore témoin direct ou indirect du couple dans lequel une situation de violence se produit.

L’information

La problématique de la violence conjugale est un phénomène complexe qui peut susciter de nombreux questionnements chez les personnes concernées de près ou de loin. La mission d’information s’avère essentielle et ne se limite pas à une « simple ligne d’écoute » de la violence entre partenaires. Au-delà de leur formation initiale, les écoutantes ont bénéficié d’une formation juridique sur les volets pénal et civil de la violence conjugale et sont donc à même de dispenser une information de base à l’appelant. L’information donnée peut prendre plusieurs formes.

Il peut s’agir d’une information :

  • d’ordre pratique qui vise à donner aux appelants des conseils sur, par exemple, comment mettre en place un scénario de protection en cas de danger imminent, comment se déclarer personne lésée,…
  • d’ordre psychologique sur la dynamique en œuvre dans la violence conjugale, sur les impacts subis,…
  • d’ordre juridique en rappelant à la victime que la violence entre partenaires est inacceptable et punissable par la loi et que la victime a des droits. Des informations sont donc dispensées sur la séparation provisoire, le divorce, la trajectoire de la plainte, etc.

L’orientation

Notre service étant un service de première ligne fonctionnant uniquement par téléphone, il n’est pas possible d’offrir un suivi aux appelants. L’objectif est donc de réorienter les personnes qui souhaitent poursuivre une réflexion par rapport à la situation vécue ou être accompagnées dans leurs difficultés et soutenues dans leurs prises de décisions. En effet, les appelants peuvent être orientés vers d’autres types de services offrant un accompagnement à court, moyen et long terme de type psychologique, social et juridique.

Contacter un service

Sur cette page, vous pourrez trouver des coordonnées utiles selon vos besoins et votre zone géographique mais n'hésitez pas à nous contacter.

Trouver un service
Sortie vers google
X
- Entrez votre position -
- or -